Le Nihon Taijitsu pour tous
Chers visiteurs, soyez les bienvenus sur ce site du Nihon TaiJitsu qui rassemble de nombreux pratiquants ou sympathisants. Ce site a évolué depuis sa création en 2006 et par l'histoire de ses créateurs, il vise à maintenir un lien d'amitié entre les pratiquants de Martinique, de l'ile de France et de Normandie. Vous voyez apparaître ce message parce que vous n'êtes pas connectés à notre site sous votre pseudo.

- Si c'est votre première visite ou que vous ne vous êtes jamais enregistrés sur notre site, cliquez sur "s'enregistrer" dans la barre jaune horizontale de menu . L'inscription est très rapide et sans contrainte. Vous recevrez alors rapidement votre autorisation d'accès et aurez ainsi l'accès à l'intégralité du contenu du site! (section des clubs, photos, vidéos,etc.) Smile

- Si vous êtes déjà enregistrés sur notre site mais que vous avez égaré votre mot de passe, veuillez cliquer sur "Connexion", puis sur "récupérer mot de passe".

- Sinon cliquez simplement sur "Connexion", puis entrez vos identifiants. Bon surf! Very Happy

Le Nihon Taijitsu pour tous

La 1ère communauté francophone virtuelle dédiée au Nihon TaiJitsu !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Technique: Les mystères de la clé en Z enfin révélés?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thibaut
Président du club d'Orly
Président du club d'Orly
avatar

Masculin Nombre de messages : 830
Age : 28
Localisation : Morsang-sur-Orge
Club : Orly
Ceinture : noire
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Technique: Les mystères de la clé en Z enfin révélés?   Jeu 8 Mar 2012 - 22:49

Quelques pistes pour élucider les secrets de cette technique INSUPPORTABLE Very Happy


ci dessus maître Rivera se préparant à un atemi après avoir soumis son partenaire à une clé en Z

Existe t-il un seul Nihon Tai-Jitsuka qui ne frissonne pas d'appréhension à l'énoncé du nom de la plus douloureuse clé de bras de notre discipline? Sûrement celui- qui la fait je pense ^^...car la semaine dernière j'ai encore constaté avec amusement dans plusieurs clubs que cette clé était redoutée pour son efficacité par nos pratiquants. C'est alors naturellement que j'ai pu me demander: "d'accord nous savons comment la faire, mais savons-nous pourquoi elle est aussi efficiente au point de mettre Uke à la soumission, sinon à l'abandon?"


ci dessus maître Hernaez enseigant la clé en Z avec maître Larivière

Cette problématique de la clé de bras à l'esprit, j'ai alors entrepris de discuter par ci par là avec quelques haut-gradés, observé scrupuleusement les techniques et approfondi mes vieux cours de biomécanique de BEES1 et interrogé mes quelques connaissances en Ostéopathie pour tenter d'y répondre. Voici donc les conclusions de ma réflexion et je serai heureux de les voir commentées (voire corrigées) , surtout par des plus spécialistes que moi.


D'abord le bras qu'est-ce que c'est?

On a souvent la mauvaise habitude d'employer "bras" pour évoquer le membre supérieur, alors que le bras n'est en réalité qu'une des 3 parties du seul membre appendu de l'être humain chez qui l'essentiel des forces mécaniques exercées n'es pas d'origine gravitaire ou de réaction du sol mais bien musculaire. Ainsi, ce membre est composé du bras, de l'avant-bras et de la main. Cela peut sembler apparemment bête de le rappeller, mais c'était tout de même nécessaire pour nous amener à ce qui intéresse le budoka dans les luxations: les articulations.

Dans le membre supérieur il en existe 3 qui permettent de relier entre eux, puis au tronc les trois fameux segments vus plus haut:
- l'épaule dont le rôle est d'orienter l'appendice
- le poignet qui a la fonction de pince
- et le coude qui permet l'adaptation entre les deux

Ces quelques points d'anatomie soulignés, comment fonctionne l'ensemble?

Il faut savoir que dans le corps humain, le membre supérieur est exclusivement conçu fonctionnellement pour réaliser un mouvement combiné d'extension+ pronation ou de flexion+supination. Pour imager, dites-vous que vous ramassez quelques chose avant de le ramener en direction du visage pour le regarder de plus près/ le manger. Ainsi tout mouvement (surtout répété!) qui va à l'encontre de cette logique est délétère pour les articulations vues plus haut et par conséquent potentiellement pathologique.

De là, quand on observe la cinématque de la clé en Z, on s'aperçoit que nos ancêtres martiaux au Japon avaient bien pensé la chose car tous les mouvements délétères (donc néfastes) aux 3 articulations sont réunis ici : pour la simple et bonne raison qu'allant à l'encontre de la mécanique normale du membre supérieur:

-L'épaule est non seulement bloquée en un conflit sous-acromial ( les tissus mous du muscle coiffe des rotateurs et autres sont écrasés en butée osseuse comme dans un étau naturel)

- Mais on se retrouve également dans une configuration flexion-pronation qui est néfaste au coude puisque ni flexion+supination ni extension+pronation (Les tendons latéraux des muscles viennent douloureusement frotter contre les bords osseux du coude).



- Enfin le poignet est exploité de manière à ce que la contrainte exercée sur les tissus ne puisse être absorbée par les flexions des os habituelles. C'est à dire que si la flexion de l'os scaphoïde est parfaitement adaptée à l'inclinaison latérale vers le pouce (dite "radiale") grâce à une absorption des contraintes de forces (lors du serrage de la main par exemple), des contraintes en inclinaison latérale vers le petit doigt (dites "ulnaires")ne bénéficient pas des mêmes avantages anatomiques lors de la clé en Z! Smile.




De ce fait, on comprend mieux pourquoi cette clé fonctionne si bien sans même avoir à forcer, et pourquoi d'autres moins, voire pas du tout. Toutefois, au-delà de cette mise en avant de la réunion de tous les facteurs de risques rassemblés habilement dans cette clé, cela doit nous amener parallèlement à réfléchir sur nos habitudes d'entraînement. Car si on comprend maintenant que l'on peut endommager instantanément et simultanément plusieurs articulations, il faut noter que les pathologies que j'ai présenté pour le démontrer sont des pathologies de répétitions. Alors oui évidemment, le corps est une fabuleuse machine et permet de s'adapter à des mouvements occasionnels qui sont biomécaniquement imparfaits et grâce auxquels ont peut épater les copains-copines avec de splendides tractions de bras en pronation...
Mais peut être réaliserez-vous peut être désormais, que si vous voulez conserver un Uke ou vous même avec des articulations en bon état, il serait appréciable de modérer la puissance que vous mettez dans vos clés en Z pendant le simple entrâinement, pour plutôt la réserver à des occasions qui le nécessitent vraiment: randori, compétition, passage de grade, démo, etc. Cela vous permettra de conserver ainsi des articulations saines plus longtemps et profiter agréablement de votre pratique du Nihon Tai-Jitsu!! Smile

_________________
"Le Tai Jitsu, un art martial du passé, pour un meilleur futur” Maître R.Hernaez, fondateur du NTJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.graphicworld.graphforum.com
 
Technique: Les mystères de la clé en Z enfin révélés?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le controle technique et ses mystères !!!
» Vue éclaté echappement / revue technique CB 1
» Besoin de conseil et technique de pêche a la truite SVP!!!
» CONTROLE TECHNIQUE Poids Lourds
» probleme pollution controle technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Nihon Taijitsu pour tous :: accès libre visiteurs :: Vitrine du site-
Sauter vers: